Faire une chape pour carrelage : toutes les informations utiles !

La réalisation de certains travaux nécessite une préparation en amont du sol comme c’est le cas notamment avec la pose d’un carrelage qui a besoin d’une surface plane. En effet, la surface à travailler est rarement prête à recevoir directement le revêtement et c’est pour cela qu'avant de déposer les carreaux, il faut commencer par mettre une couche intermédiaire appelée chape de forme. C'est ce qu'on va essayer de voir en détail pour mieux comprendre le processus de la réalisation d'une chape pour carrelage.

Qu’est-ce qu’une chape pour carrelage ?

Il faut savoir qu’une chape est une couche de mortier faite à base d’un liant hydraulique tel que le ciment. Aussi, selon la destination ainsi que la fonction, elle peut être renforcée par un treillis soudé. Toutefois, il est nécessaire de préciser que la chape n’est pas structurelle puisqu’elle va compléter le gros œuvre sur lequel elle va reposer, soit de manière directe ou bien avec interposition d’une couche intermédiaire de désolidarisation ou encore d'isolation.

chape carrelage

Cela dit, la chape est destinée à demeurer à l’état brut ou bien à être recouverte par un revêtement comme le carrelage, mais aussi le sol souple, la résine et le parquet flottant ou collé selon la destination du local. En outre, cette chape est coulée avant la pose du carrelage intérieur. On l'appelle également :

  • Chape de forme ;

  • Chape maigre ;

  • Chape de carreleur. 

Additivement à cela, les fonctions d’une chape sont nombreuses. Elle corrige entre autres les défauts du sol irrégulier ou bien elle va jouer le rôle d’un amortisseur entre le plancher dur et le carrelage. De plus, la chape va permettre d'éviter la fissuration du carrelage.

Quel dosage pour faire une chape pour carrelage ?

Pour réussir à poser un carrelage convenablement, il est essentiel que le sol soit parfaitement plane et propre. C’est pour cela que la pose du revêtement sur une vieille dalle en béton débute par le coulage d’une chape maigre pour aplanir le sol. Son épaisseur minimale est de 4 centimètres, mais le plus souvent elle est comprise entre 7 et 10 centimètres. Cela dit, la chape de carreleur est dite maigre pour sa pauvreté en ciment en comparaison avec la chape traditionnelle. C’est cette composition moins riche en ciment qui va lui conférer une certaine souplesse pour faciliter la pose du carrelage en lui donnant en plus davantage de résistance. dosage faire chape carrelage

De plus, son dosage est d’environ 150 kg de ciment par mètre cube de sable. L’eau est alors rajoutée minutieusement, il faut mettre à peu près 10 à 15 litres pour 150 litres de mortier. Il est clair que la fabrication de cette chape maigre doit être soumise à un œil expert comme celui du maçon, surtout que les dosages ne sont pas des plus exactes et des plus précis étant donné qu’un mortier raté est impossible à utiliser. Il faut savoir tout de même qu’il est possible de recourir à la livraison d’une chape par camion pour ceux qui veulent travailler eux-mêmes leur carrelage et qui ne veulent pas prendre le risque de rater leur chape. Les centrales procèdent également à la livraison du béton.

En outre, pour ceux qui veulent fabriquer leur chape de forme, ils auront besoin du matériel adéquat, c'est-à-dire : 

  • Le ciment ; 
  • Le sable ;
  • L’eau. 

De plus, d’autres outils sont nécessaires comme des bastaings pour la délimitation de la surface à revêtir de chape, mais aussi un niveau à bulle pour être sûr d’avoir une surface lisse et plane. La taloche ainsi qu’une règle de maçon et une truelle sont aussi indispensables avec le seau de maçon, la pelle et la brouette pour effectuer le mélange. 

Comment appliquer une chape pour carrelage ?

Avant l’application du mortier maigre, il faut d’abord veiller à ce que la dalle de béton soit bien dure au minimum pendant 1 mois. Suite à cela, différentes étapes sont nécessaires pour la mise en place de la chape carreleur, à savoir :

  • La préparation du support qui doit être dégraissé et dépoussiéré ;

  • La préparation du mortier en mélangeant les ingrédients nécessaires en fonction des préconisations du fabricant de ciment ;

  • L’étalage du mélange tout en passant la règle du maçon ;

  • Le talochage pour ne pas laisser les grains et éviter en plus la friabilité de la chape ;

  • Il faut laisser sécher durant 2 ou 3 jours avant la pose du carrelage dessus.

Additivement à cela, il faut souligner que le prix d’une chape de carreleur est variable. Il dépend de l'épaisseur, mais aussi de la quantité des composants qui entrent dans sa fabrication. Toutefois, ce type de chapes reste le moins cher. De plus, mieux vaut recourir à un professionnel pour sa réalisation et sa pose puisqu’elle nécessite un savoir-faire pour ne pas la rater et la rendre ainsi inutilisable. Les professionnels tels que les maçons, les carreleurs ou encore les chapistes demandent environ 20 à 25 € pour le m².

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *