Comment fait on la finition entre le dernier carrelage et le plafond

Comment fait-on la finition entre le dernier carrelage et le plafond ?

Vous vous demandez comment faire une finition entre le dernier carrelage et le plafond ? Cette opération passe d'abord par les coupes, qui sont l'une des parties qui prennent le plus de temps durant toute la mise en place des carreaux.

Si vous êtes chanceux et que vous n'avez qu'à réaliser des coupes au plafond sur toute la surface du mur. Dans ce cas, deux éléments essentiels interviennent dans la finition du dernier carrelage au plafond. Le premier est la taille de la coupe et le second est de veiller à ce que le plafond soit à niveau. 

Le matériel et les outils pour réaliser une finition entre le dernier carrelage et le plafond   

Autrement dit, vous pouvez planifier la taille de la coupe, contrairement au niveau du plafond qui ne peut pas être contrôlé ou planifié, mais doit constamment être pris en considération. Découvrez dans cet article, nos conseils et les étapes à suivre pour faire une finition entre le dernier carrelage et le plafond de manière astucieuse et correcte. comment fait on la finition entre le dernier carrelage et le plafond

Pour mener à bien une telle finition, vous devez impérativement vous munir des outils et du matériel suivants : 

  • Un mètre ruban ;
  • un niveau à bulle ; 
  • un calfeutrage en silicone ;
  • un pistolet à calfeutrer ;
  • une machine à couper les carreaux.

Notez que ces équipements ne sont pas très coûteux, vous devrez prévoir entre 70 et 100 euros seulement. La machine à couper le carrelage étant la plus coûteuse, avec un prix qui tourne autour de 30 à 80 euros, selon sa qualité et ses fonctionnalités. Toutefois, vous pouvez faire de bonnes affaires sur des sites d'achat ou d'enchères en ligne. 

La finition entre le dernier carrelage et le plafond, comment la réussir ?

Une fois que vous avez les outils que nous avons cités précédemment, vous allez commencer par la première étape qui est la disposition des carreaux, pour que vous puissiez savoir comment ces derniers seront finis sur le plafond. 

Pour cela, vous devez mesurer la hauteur du mur que vous allez diviser en fonction de la largeur du carrelage (dans le cas où vous souhaitez faire une mesure verticale, mesurez la longueur). Avant d'arriver au plafond, n'oubliez pas d'additionner les joints de coulis pour avoir une idée précise sur la taille de votre coupe.  

Si vous faites une petite coupe, nous vous conseillons de commencer par un demi-carrelage à partir du bas. Ainsi, vous éviterez une coupe de 2 cm tout autour du plafond. En outre, en cas de légère inclinaison du plafond ou que celui-ci ne soit pas à niveau, vous pouvez dissimuler cela en réalisant une plus grande coupe. 

Après cela, coupez les carreaux qui seront posés sur le côté du plafond, avec une coupe de 3 millimètres en moins par rapport à la taille initiale du carreau. Ainsi, le joint sera parfaitement calfeutré. Bien entendu, le bord coupé ne doit pas être du côté des autres carreaux, mais sur celui du plafond.    

Ensuite, mettez du coulis sur le joint se trouvant entre le plafond et le dernier carrelage. Cela va renforcer le calfeutrage et ajouter de la stabilité, puis laissez le coulis sécher après l'avoir bien essuyé. Pour terminer, couvrez le joint de coulis avec du mastic silicone en utilisant le pistolet à calfeutrer. 

En cas de nécessité, mouillez le bout de votre doigt afin de bien lisser le joint de calfeutrage et que celui-ci se colle à la fois au plafond et au dernier carrelage. Ainsi, le joint sera flexible et assurera le mouvement entre le mur et le plafond.

Doit-on faire appel à un professionnel pour la pose dcomment fait on la finition entre le dernier carrelage et le plafonde carrelage ?

Bien entendu, vous n'êtes pas obligé de solliciter les services d'un professionnel pour la pose de votre carrelage, car avec un minimum de compétences en bricolage, plusieurs particuliers peuvent le faire. Cependant, la pose de carrelage n'est pas une opération qui s'improvise et nécessite un savoir-faire et l'emploi d'une certaine méthode. 

En effet, il est important de faire une pose de carrelage bien soignée et planifiée, au risque d'avoir des carreaux mal posés. D'autant plus que l'humidité va facilement pénétrer dans les joints, ce qui peut entraîner le décollement du carreau.   

En faisant appel à un carreleur professionnel expérimenté, vous aurez certainement un résultat esthétique et de qualité. En plus, vous allez non seulement économiser plusieurs heures de travail, mais aussi éviter l'achat d'outils et de matériel qui ne vont certainement pas vous servir à grand chose par la suite.     

Certaines opérations de pose de carrelage sont très difficiles à réaliser, comme la coupe des carreaux qui doit être précise ainsi que la finition entre le dernier carrelage et le plafond. En effet, il n'est jamais facile de veiller à bien disposer les carreaux sur les murs, les tuyauteries ou atour d'une baignoire sans faire d'erreur ou de découpages ratés. Notez que le tarif d'un carreleur professionnel oscille entre 25 et 100 euros par mètre carré, en fonction des matériaux et des modèles de carrelage à poser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *